Objectif Smart Data

Par défaut

smart_data_ecole42 « Smart, big, open: peu importe le qualificatif, si la donnée n’est pas utile, elle n’a pas de valeurs », c’est ainsi qu’Henri Verdier, directeur d’Etalab, a conclu la conférence Débat la semaine dernière, consacrée à la Data dans le cadre du Data Day organisé par FrenchWeb.

 

Entre Big, Small, Fast, Open et les autres qualificatifs des data, il est parfois difficile de savoir dans quelle direction s’orienter pour optiliser ses données.
Si tous les qualificatifs ont leur sens (Big pour signifier l’ampleur, Fast pour illustrer une diffusion ultra rapide, ou Open pour caractériser leur accès libre), ce sont bien les Smart data qui sont le but ultime de tous projets liés à l’analyse des données.

Le qualificatif Smart veut ainsi désigner l’intelligence extraite de l’analyse des données. C’est même l’objectif du traitement des données, et l’essence des professionnels de l’information.
Je dis souvent qu’il ne suffit pas de traiter les données; il faut en plus les contextualiser dans un environnement décisionnel propre, au sein d’une entreprise. Quand le Big, le Fast et l’Open sont des états, le smart est la résultante d’une démarche volontaire d’exploitation de ces données.

Et comme l’a fait remarqué David Bessis, initier une démarche de big, fast et open data c’est avant tout le désir de faire des choses intelligentes avec les données.

A noter également que lors de cette conférence, les intervenants ont largement démystifié le concept de big data : selon eux, peu importe le volume de données, du moment que celles-ci parlent et signifient quelque chose. Ainsi, le fait que certains jeux de données « tiennent sur une clés USB » est un exemple qui est revenu régulièrement. En fait, derrière la mode du big data, il y a surtout l’enjeux de savoir quelles données sont utiles pour servir un objectif stratégique.

La notion de temps réèl – fast data- en revanche est resté un élément clé avec des enjeux bien particuliers : servir son client et lui délivrer la bonne info au bon moment selon un contexte d’achat à déterminer.

Enfin, l’Open data reste un concept privilégié au sein des débats puisqu’elle a cette particularité de dépendre d’une démarche d’ouverture des données de la part des entreprises et des administrations.

Advertisements